Je me demande pourquoi je n’y ai pas pensé plus tôt !

Je connais TiddlyWiki depuis ses début en 2004. Pour des besoins persos ou professionnels, j’ai utilisé régulièrement ce bloc note personnel en 2007 et 2012. Mais j’avoue avoir laissé de côté l’outil pendant ces deux dernières années. Et puis je me suis dit hier : mais pourquoi ne pas mettre TiddlyWiki sur une BiblioBox ? Car c’est un seul fichier html avec du javascript. En plus je connaissais l’existence d’une version serveur pour sauvegarder en ligne ses modifications.

TiddlyWiki

Direction le site du projet : http://tiddlywiki.com/

Welcome to TiddlyWiki, a complete interactive wiki in JavaScript. It can be used as a single HTML file in the browser or as a powerful Node.js application. It is highly customisable: the entire user interface is itself implemented in hackable WikiText.

J’apprend ainsi qu’une nouvelle version TW5 est actuellement en phase active de développement bêta (version 5.0.13-beta à ce jour), et que l’ancienne version a été renommé TiddyWiki Classic [1].

TiddlyWiki.png

Installation de TiddlyWiki sur une LibraryBox

C’est simple, sur la page d’accueil du projet, récupérez une version vierge du wiki en cliquant sur le bouton “Download Empty” (lien vers le Tiddler). Puis transférez cette page html sur votre box (par FTP, upload, SSH, etc..).

Vous avez ainsi un mini site en lecture seule à votre disposition.

Fonction autosave et store.php

La LibraryBox est déjà livrée avec PHP (pour gérer le compteur de téléchargement notamment). Cela tombe bien, il y a un script PHP pour faire une sauvegarde des modifications du wiki en ligne.

  1. Récupérez les sources du code PHP.
  2. Vous pouvez modifier le début du fichier pour définir un utilisateur et un mot de passe
  3. Transférez ce fichier store.php sur votre BiblioBox
  4. Si tout s’est bien passé, vous pouvez tester le fichier avec son URL (par exemple http://librarybox.lan/store.php) [2]
  5. Dans les paramètres de votre TiddlyWiki, renseignez l’URL de votre fichier, le nom d’utilisateur et le mot de passe.

ControlPanel.png

Créez à présent un nouveau Tiddler et validez votre saisie, à droite de l’écran un message de sauvegarde automatique doit s’afficher.

tiddlywiki-save.png

Vous aurez ensuite un message d’erreur :

erreur-store.php-tiddlywiki.png

C’est à priori normal, car votre clé est au format FAT, et la gestion des droits unix sur ce type de partition génère cette alerte. Mais le fichier est bien sauvegardé, ainsi qu’une sauvegarde dans un nouveau fichier. On pourrait sans doute éditer le code du fichier store.php pour passer outre et ne pas mettre l’alerte.

Conclusion

Je suis vraiment très content de cette nouvelle version de TiddlyWiki qui semble prometteuse, surtout avec cette fonction d’édition en ligne et de sauvegarde.
Si vous ne connaissez pas encore TiddlyWiki et son mode de fonctionnement, il vous faudra probablement un temps d’adaptation (syntaxe, principe d’édition, installations de plugins, import, recherche, personnalisation, etc..), mais l’essayer c’est l’adopter ! Je vous laisse découvrir toutes les possibilités de cet outil [3] !

Le MR3020 n’étant pas très puissant, on le sollicite uniquement ou presque pour la sauvegarde, grâce au fait de déporter sur le poste client la création du contenu et la navigation (un seul fichier et du javascript).

On pourrait aussi imaginer faire un fichier documentation sous forme de TiddlyWiki pour compiler les tutoriels autours des PirateBox et BiblioBox.

Notes

[1] Il ne semble pas encore y avoir de traduction française de cette version

[2] j’ai eu au départ une erreur PHP car j’avais mal copié/collé le script

[3] je découvre par exemple le glisser/déposer vers le haut de la page depuis la sélection d’un texte pour créer une nouvelle entrée